Pomzine

Revue du web classique 8

Classique ET Fun : Le 03/02/2016

Foin d’actu mais plutôt une revue du web très subjective sur les insolites du classique, les initiatives originales du secteur, ainsi que ce qui concerne la pratique en amateur, découverts au fil du web...


Les blockbusters du classique cette semaine

La Folle Journée de Nantes débute aujourd'hui et reçoit beaucoup d'écho dans la presse ces jours-ci mais c'est dans la rubrique suivante que nous en parlerons car cette Folle Journée consacre aussi un programme aux plus jeunes et aux publics "inhabituels" et nous le soulignons cette année encore.

Musicora 2016 démarre aussi cette fin de semaine. A la Villette à Paris, il se veut le grand rendez-vous du classique et du jazz. Beaucoup de conférences sont proposées au long de ces 3 jours de fêtes autour de la musique et des musiciens.


Le coin du renouveau de la Musique Classique

La presse s'est faite l'écho, cette semaine, de nombreuses initiatives autour de la pratique de la musique classique par des enfants :
 # Nîmes avec la chef d'orchestre Zahia Ziouani
 # Dijon avec un concert interactif
 # Ermont avec le projet Démos
 # Saint-Lo avec le Concert de Poche
 # Nantes avec des programmations spécifiques aux scolaires, aux tous-petits, ou encore spéciales "djeunes" à l'occasion de la Folle Journée.

Pour les Gaimeurs...

Attention il arrive : le nouveau jeu en mode « runner » (type Subway Surfer ou Temple Run) sur les rythmes classiques les plus endiablés. Lost In Harmony, ça s'appelle.
2 révolutions dans ce monde du jeu vidéo : le coureur est vu de face et la musique est classique même si revisitée ! Epoustouflant! Vous aurez même la possibilité de créer votre propre niveau sur la musique de votre choix. Uniquement sur IOS pour l'instant.


Et enfin, l'ACTU de la semaine

Carto'Classique, l'étude-panorama inédite des festivals classiques, lyriques et contemporains en France en 2015 est constituée à partir des données collectées par France Festival/Philarmonie/Sacem. En résumé et malgré un constat négatif :
nous retiendrons la vigueur de l'offre depuis 40 ans, sa bonne répartition sur le territoire et sa diversité. A quand une étude sur le public de ces festivals ?

Commentaires

Paramétrez votre navigateur de façon à afficher les images.

Aucun commentaire pour l'instant...

Créer un compte S’identifier