Pomzine

Savez-vous jouer ? Billet d'humeur #1

Exprimez-vous ! : Le 15/03/2016

Ces dernières semaines, il y a eu peu de choses intéressantes sur le web pour pouvoir alimenter une revue du web digne de ce nom. J’aurai pu relayer les articles sur les Victoires de la Musique Classique qui se sont déroulées récemment : le sacre de Chamayou, les non-remerciements de l’espoir lyrique, la jeune trompettiste virtuose Lucienne. Mais je me pose la question : les musiciens qui pratiquent le classique en amateur sont-ils réellement intéressés par cela ?


Qu'est-ce qui vous meut, vous, pour continuer à jouer de votre instrument ou à chanter? Qu'est-ce qui vous motive à continuer comme ça, juste pour le plaisir, sans en tirer de revenus ou de ressources financières particulières ? C'est le grand mystère.

Est-ce le plaisir justement ? Votre côté un peu maso à s'acharner à obtenir un résultat souhaité ? Ou bien encore l'évasion du réel, du quotidien, que cette activité procure ? Le fait de retrouver des amis dans une chorale ou un groupe ?

De mon côté, c'est la pratique du chant qui, chaque jour, me fait vibrer et me conduit aussi à sortir de ma zone de confort : en accueillant des élèves et en tentant de me mettre à leur écoute ; en chantant moi-même bien sûr dès que j'en ai l'occasion, en public mais aussi seule chez moi, très souvent. Cela me met dans un «état-ressource » très apaisant et vivifiant en même temps. La bonne énergie quoi ! C'est-à-dire celle qui me reconnecte à mon corps tout en m'amenant à m'EX-primer, à sortir de moi-même en quelque sorte.

C'est ce délicat équilibre entre la sensation et l'expression corporelle, la vibration et l'émission du son qui créé en moi finalement la sécrétion d'hormones de plaisir.

Cela paraît simple mais en réalité, notre société du paraître et de l'image nous tire plutôt du côté de l'impression que de la sensation. Notre capacité à faire des efforts pour réussir est survalorisée au détriment peut-être d'un certain lâcher-prise fondamental dans l'expression artistique. Sans tension, en se reconnectant avec son corps, les résultats sont souvent spectaculaires. Je l'ai constaté en chant et en instrument. Certes la musique demande de la technique, de la répétition pour atteindre un certain niveau. Mais le plaisir de la pratique musicale, lui, est inné, naturel et facile à explorer ; c'est le plaisir du jeu tout simplement, quelque chose d'enfantin à retrouver en soi.

Alors, à vos marques, prêts ? Jouez !

Et n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, comment vous voyez votre pratique musicale et ce que cela vous apporte.

Commentaires

Paramétrez votre navigateur de façon à afficher les images.

Aucun commentaire pour l'instant...

Créer un compte S’identifier